Signature des statuts du Organic Cities Network Europe

17/01/2018 by in category Coming soon with 0 and 0


Signature des statuts du Organic Cities Network Europe

Salon Georges Bertrand, Hôtel de Ville de Paris, ore 11:00.
Livia Pomodoro, Présidente de Milan Center for Food Law and Policy

Les signatures qui seront apposées aujourd’hui comme sceau des statuts du Organic Cities Network Europe marquent une étape importante dans la définition d’une nouvelle relation entre villes et campagnes, ouvrant la voie à un développement durable partagé.

Comme vous le savez, le dialogue entre les espaces urbains et ruraux a contribué à façonner précisément la forme des régions dans lesquelles nous vivons, tant en Europe que dans le reste du monde. La rapide augmentation de la population urbaine (qui est devenue majoritaire au début du 21ème siècle et devrait atteindre 70% de la population d’ici 2050) a un effet direct sur la relation ville-pays. La concentration et la polarisation des centres de consommation nécessitent désormais la restructuration des systèmes alimentaires. Les centres urbains et les métropoles, utilisateurs des ressources des zones rurales mondiales, doivent régler leur consommation afin d’adopter des modèles durables. L’intensification récente de la réflexion sur les politiques alimentaires urbaines – pensez à ce qui s’est passé lors de l’EXPO 2015 de Milan – est l’effet de la perception de cette nécessité de renouvellement et de responsabilisation des villes.

Les villes et les campagnes – du moins dans la « vieille » Europe – semblent aujourd’hui connaître une forme plus substantielle d’interaction. La rupture nette entre les deux espaces, leur altérité réciproque, semble céder la place à une interaction où la campagne entre dans la ville avec ses potagers, avec ses produits « km 0 ». C’est la phase « périurbaine ».

Le défi pour l’avenir du rapport ville-campagne est un défi de gouvernance: les entreprises, les institutions et les citoyens devront travailler ensemble pour trouver de nouveaux moyens de maintenir et d’améliorer les modes d’alimentation urbaine.

La tâche du Organic Cities Network Europe, qui aujourd’hui, dans cette belle salle, signe son statut, est précisément la suivante: rassembler les différentes villes pour partager des visions, des pratiques et des idées pour une nutrition urbaine durable.

Le thème de l’alimentation urbaine durable avait déjà été au centre de la réunion de Milan, en mai: aujourd’hui, avec la signature du statut, il devient un axe prioritaire des politiques alimentaires de la ville, au sein d’un réseau qui va représenter une communauté de près de 40 millions de citoyens européens. La durabilité des systèmes alimentaires qui nourrissent les villes européennes est intrinsèquement liée au droit à une alimentation adéquate: c’est aussi pourquoi le Milan Center for Food Law and Policy siège à cette table. Seule une alimentation produite par une chaîne d’approvisionnement respectueuse de l’environnement « de la fourchette à la ferme »

peut être correctement définie comme « adéquate »: une adéquation qui concerne des questions telles que le principe d’équité entre les générations, la lutte contre le changement climatique, la protection de la biodiversité et la promotion d’une alimentation saine. Ce sont tous des thèmes qui rappellent les Objectifs de Développement Durable (Sustainable Development Goals) et l’Agenda 2030 des Nations Unies, outre les indications de l’Accord de Paris, issue de COP21.

Pour ces raisons, le réseau qui naît aujourd’hui représente un pas en avant pour les villes signataires, pour les citoyens qui y vivent, pour les systèmes alimentaires dont elles font partie, pour l’Europe et, avec elle, pour le monde entier.

 

 

Copyright © 2014 Milan Center for Food Law and PolicyCredits   Keep in touch